Comment savoir si mon chat a des problèmes respiratoires ?

Le chat est un animal de compagnie adorable. Insatiable des câlins et de petites attentions, il ne manque pas de vous montrer aussi en retour son amour. Cependant, il peut arriver que votre petit compagnon connaisse des problèmes respiratoires. Voici quelques astuces qui vous aideront à le découvrir.

Les écoulements : signes des problèmes respiratoires du chat

Les chats sont des êtres qui affichent une grande sensibilité face aux affections de la respiration. Le premier signe permettant d’identifier les problèmes respiratoires de votre chat est l’apparition des écoulements. Les éternuements répétitifs suivent généralement ce symptôme. Quand vous remarquez ces éléments, c’est que votre animal est atteint de la rhinite ou du coryza.

A lire également : Le chat poil mi long: un chat pour tous les types de propriétaires

Les comportements du chat face à la rhinite

Lorsque votre chat souffre de la rhinite, vous constatez des écoulements au niveau du nez et des yeux. Dans la plupart des cas, il s’agit de symptômes passagers qui ne nécessitent pas forcément une visite chez le vétérinaire.

Cependant, quand les écoulements virent à la putréfaction ou s’affichent avec du sang alors il y a une raison à s’inquiéter. De même, il est également possible de remarquer une difficulté à manger. Pour ces situations extrêmes, n’hésitez surtout pas à vous rapprocher du vétérinaire le plus proche.

A voir aussi : Les bienfaits de l'exercice physique pour prévenir la constipation chez le chat

Les réactions du chat face au coryza

Le coryza est une maladie issue de l’association de virus et bactéries. Quand il attaque votre compagnon, en plus des écoulements et éternuements, il s’en suit la toux, la fièvre et une perte d’appétit. De ce fait, sous l’effet de cette pathologie, l’animal s’affaiblit rapidement. Voilà pourquoi des vaccins existent pour le protéger contre ce syndrome.

Vous avez auprès du vétérinaire des solutions pharmaceutiques pour prévenir la maladie chaque année. Par ailleurs, si votre chat affiche les symptômes du coryza, rendez-vous vite chez ce spécialiste. Bien que le traitement soit long, vous avez l’assurance d’offrir une seconde chance à votre petit compagnon.

Une respiration bruyante est un aspect des problèmes respiratoires du chat

respiration bruyante

Si des affections respiratoires touchent votre animal, celui-ci peut présenter une respiration bruyante et accélérée. Face à ces signes, deux cas de figure se présentent également à vous. Soit, il souffre d’asthme, soit il traîne des problèmes de pneumonie ou d’œdème.

La première maladie est à l’origine d’une bronchite suivie d’inflammations respiratoires. Ici, vous remarquez que l’animal respire très vite ; ce qui crée des mouvements accélérés de l’abdomen.

Quant à la deuxième forme de pathologie, retenez que c’est une situation d’extrême urgence. En plus des difficultés respiratoires, la langue du chat peut devenir bleue. Aussi, l’apparition d’une mousse blanche du nez ou de la bouche est une possibilité.

Voilà quelques signes qui permettent de connaître les problèmes respiratoires du chat. Qu’ils soient bénins ou pas, n’hésitez pas à vous rapprocher du vétérinaire. Faites également l’effort de respecter les dates de vaccination pour garantir une santé robuste à votre petit compagnon.

ARTICLES LIÉS