Comment hydrater un chat malade ?

En général, le chat doit boire quotidiennement environ 40 à 60 ml par kilo de poids corporel. Cette quantité requise prend en compte l’eau que contient sa nourriture. Mais, lorsque l’animal tombe malade (vomissement, diarrhée, etc.), il est possible que ses besoins journaliers augmentent de manière considérable et que son envie de boire diminue. Dans ce cas, voici comment l’hydrater.

Utilisez une seringue pour lui donner de l’eau

Étant donné que votre chat est malade, il est possible qu’il ait du mal à boire tout seul. Vous devez donc l’aider à s’hydrater jusqu’à sa guérison. Pour hydrater un chat dont la santé est fragile, il est généralement recommandé de se servir d’une seringue. Mais si votre petit protégé possède un peu de force, l’usage du biberon est envisageable. Si vous optez pour la seringue, vous pouvez en acheter dans une pharmacie, quel que soit le modèle que vous trouvez. Vous n’aurez pas besoin de l’aiguille, alors débarrassez-vous-en si vous voulez.

A lire en complément : Les avantages des services d'urgences vétérinaires à domicile pour votre chat

Une fois que vous avez la seringue qui est l’outil le plus important, vous devez prendre vos dispositions et vous protéger. En effet, même si l’animal est malade, il a toujours la force pour vous mordre ou vous griffer. Il serait donc prudent de faire appel à une personne qui vous aidera à maintenir votre compagnon félin. Dès que l’animal est immobilisé, vous lui ouvrez la gueule et y injectez le liquide contenu dans la seringue avec délicatesse.

Utiliser une solution de réhydratation

Vous pouvez opter pour l’utilisation d’un liquide de réhydratation pour hydrater votre animal. Vous avez la possibilité d’en concocter vous-même. Pour ce faire, mélangez en premier lieu un litre d’eau avec une cuillerée à soupe de miel ou de glucose. En second lieu, vous ajoutez à ce mélange une cuillerée à café de sel.

Lire également : Est-ce qu'un chat peut tomber malade ?

Si vous ne voulez pas utiliser cette recette maison, vous pouvez vous procurer une solution de réhydratation prête à l’usage spécialement conçue pour les chats. Vous en trouverez dans les cliniques vétérinaires et hôpitaux de votre région ou en ligne. L’usage de ces liquides est assez simple. Il suffit de faire avaler de petites quantités à votre félin plusieurs fois par jour.

Autres solutions pour hydrater votre chat malade

À défaut d’hydrater votre chat malade avec la seringue ou à l’aide des solutions de réhydratation, vous pouvez utiliser les astuces suivantes.

  • Nourrissez-le avec des glaçons de friandises surtout en temps de chaleur : fabriquez des glaçons en utilisant du jus de poisson ou de viande.
  • Encouragez-le à boire plus de liquide en lui offrant une fontaine à eau: cela lui fera plaisir et il pourra boire plus d’eau.
  • Donnez-lui des aliments humides comme des sachets, des terrines, des mousses, des pâtées, etc.

Vous auriez remarqué que ces solutions conviennent plus lorsque votre chat accepte de manger ou de boire au moins de petites quantités.

Consultez un vétérinaire en cas de symptômes graves

Pensez à bien savoir que les chats sont des animaux qui peuvent facilement souffrir de maladies rénales, hépatiques ou encore cardiaques. Si vous remarquez que votre chat refuse de boire depuis un certain temps et qu’il commence à montrer des signes d’affaiblissement comme la léthargie, la perte d’appétit, le vomissement ou encore la diarrhée, il faut consulter un vétérinaire.

Le spécialiste effectuera un examen clinique pour déterminer l’état général du chat et vérifier si ce dernier souffre d’une affection sous-jacente pouvant être à l’origine du manque d’envie de boire. Il procédera aussi à des analyses sanguines pour déterminer si le taux d’électrolytes est correct et éventuellement recommander un traitement médicamenteux adapté.

En cas de symptômes graves tels qu’une convulsion ou une incapacité à se lever, ne perdez pas une minute : emmenez-le chez le vétérinaire en urgence car cela peut être une indication sérieuse sur son état critique.

Bref, prendre soin de son compagnon félin nécessite beaucoup plus que simplement lui offrir suffisamment de nourriture ou jouer avec lui souvent. Hydrater régulièrement votre animal domestique représente ainsi un geste vital qui préserve sa santé globale.

Offrez une nourriture humide pour aider à l’hydratation

En plus de fournir suffisamment d’eau potable, vous pouvez aussi aider votre chat à rester hydraté en incorporant des aliments riches en liquides dans sa ration quotidienne. Les chats aiment souvent les aliments humides comme la pâtée pour chats qui contient beaucoup d’eau.

Si votre chat est malade et refuse de boire, essayez de lui offrir des plats savoureux comme la nourriture humide ou encore le bouillon de poulet non salé. Vous pouvez aussi ajouter un peu d’eau tiède sur sa nourriture sèche habituelle pour augmenter son apport hydrique.

Gardez cependant à l’esprit que certains types d’aliments ne conviennent pas aux chats malades car ils peuvent aggraver leur état général. Il est donc fortement recommandé de consulter un vétérinaire avant tout changement radical du régime alimentaire.

Vous pouvez aussi opter pour les croquettes spéciales conçues pour améliorer l’apport hydrique chez les chats en bonne santé. Ces croquettes sont formulées avec une teneur élevée en eau et permettent ainsi aux félins de maintenir leur niveau optimal d’hydratation sans avoir besoin de boire constamment.

Il existe plusieurs marques commerciales spécialisées dans ce type d’alimentation adaptée aux besoins nutritionnels spécifiques des animaux domestiques malades ou vieillissants. N’hésitez donc pas à demander conseil auprès du vétérinaire traitant.

ARTICLES LIÉS