Comment soigner la gale du chat naturellement ?

Très fréquente chez les chiens, la gale est une maladie qui peut aussi toucher le chat. Ce dernier n’est donc pas totalement à l’abri de ce mal, peu importe son âge ou son hygiène. Il peut vite s’infecter en étant en contact avec un autre animal malade. Toutefois, si cela survenait, vous pourriez soigner la gale du chat à la maison avec des astuces naturelles avant de penser à voir un vétérinaire.

Détecter la gale pour une bonne prise en charge

Avant d’entamer la liste des traitements naturels, il est essentiel de s’attarder sur les symptômes de la gale du chat et de l’utilité du bon diagnostic. En effet, la gale n’est pas la seule infection à laquelle les chats sont exposés. Il faut donc être sûr qu’il s’agit bien de cette maladie pour espérer que le traitement fonctionne.

Lire également : Comment savoir si mon chat a des problèmes respiratoires ?

Encore que pour avoir de bons résultats avec les astuces naturels, il faut s’y mettre assez tôt. Parlant des symptômes, on observe sur les parties atteintes, des croûtes associées à la perte de poils, des démangeaisons graves et des inflammations. Vous verrez un chat très irrité par les démangeaisons.

Cependant, ne cherchez pas uniquement au niveau des oreilles, car les symptômes peuvent apparaître au niveau de tout le corps (tête, cou).

A découvrir également : Signes indiquant une bonne santé chez votre chat : Guide complet

Les traitements naturels contre la gale du chat

soigner la gale du chat naturellement

Il y a plusieurs traitements naturels pour soulager la gale du chat. Il faut noter que certains sont plus efficaces que d’autres et les principes d’action ne sont pas les mêmes.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre est le remède le plus connu dans la prise en charge de la gale du chat. Il reste aussi le plus efficace. En effet, étant un puissant désinfectant, il permet de tuer les acariens et de soigner l’infection. Attention ! Il doit être toujours mélangé avec de l’eau tiède et appliqué avec un chiffon ou un compte-gouttes.

À un stade avancé (plaie visible), le vinaigre de cidre n’est pas conseillé, car la plaie peut s’aggraver. Il est à rappeler que cette solution peut aussi être utilisée à titre préventif. Pour prévenir l’infection, vous pourrez nettoyer les oreilles de votre animal chaque deux semaines.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont redoutables dans le traitement de la gale du chat. En effet, ce type de traitement est rapide et contribue grandement à l’amélioration de l’état de santé du chat. Ces huiles puissantes permettent de venir à bout des démangeaisons et de soulager le chat malade.

L’huile d’olive

Pour soulager l’irritation de la peau, misez sur l’huile d’olive. Cette huile hydratante a la capacité de noyer les acariens, et donc d’empêcher leur développement. Il suffit d’appliquer et de masser jusqu’à pénétration. À la place de l’huile d’olive, vous pourrez aussi utiliser l’huile d’amande douce avec la vitamine E.

Dans certains cas, la gale du chat peut se transmettre à l’homme. Il est donc indispensable de commencer le traitement très tôt et de désinfecter la maison et les effets du chat pour réduire le risque de transmission.

Les précautions à prendre pour éviter la propagation de la gale

<img class='size-full wp-image-755 aligncenter' src='https://www.lamaisondesanimaux.net/wp-content/uploads/Est-ce-quon-peut-nettoyer-les-oreilles-dun-chat.jpg' alt='soigner la gale du chat naturellement’ width=’1200′ height=’800′ />

Lorsqu’un chat est atteint de la gale, pensez à bien choisir des produits désinfectants spécifiques ou bien une solution diluée contenant au moins 70% d’alcool afin de tuer efficacement ces parasites.

Pour garantir une désinfection optimale, pensez à passer régulièrement l’aspirateur sur les surfaces, les tapis et les meubles.

Isolation du chat infecté

Pour éviter que d’autres animaux ne contractent la gale, il est nécessaire d’isoler le chat malade dans une pièce spécifique. Cela permettra de limiter la propagation des acariens à l’intérieur du foyer.

En plus de ces précautions, il est recommandé de consulter un vétérinaire dès l’apparition des premiers symptômes afin d’établir un diagnostic précis et de mettre en place un traitement adapté. Pensez à bien suivre scrupuleusement le protocole thérapeutique prescrit par le professionnel de santé animalier pour garantir la guérison complète du chat.

En prenant les mesures nécessaires pour traiter efficacement la gale chez votre chat et en adoptant des gestes préventifs rigoureux, vous contribuerez à maintenir sa bonne santé tout en préservant celle des autres membres de votre foyer.

Les mesures d’hygiène à adopter pour prévenir la récidive de la gale du chat

Les mesures d’hygiène à adopter pour prévenir la récidive de la gale du chat

Une fois que votre chat a été traité avec succès contre la gale, vous devez prendre des mesures préventives pour éviter toute récidive de l’infestation. Voici quelques conseils simples mais efficaces pour maintenir une hygiène optimale et protéger votre félin :

Nettoyage régulier de l’environnement : Pour éliminer les acariens et leurs œufs qui peuvent être présents dans votre maison, il est recommandé de nettoyer régulièrement toutes les surfaces où le chat passe du temps. Utilisez un produit désinfectant spécifique ou une solution diluée contenant au moins 70% d’alcool afin d’éliminer ces parasites.

Lavage des textiles : Lavez régulièrement tous les tapis, couvertures, draperies et autres textiles susceptibles d’être infectés par les acariens. Utilisez de l’eau chaude et un détergent efficace pour garantir leur propreté.

Aspiration fréquente : Passez l’aspirateur sur toutes les surfaces (sols, tapis, meubles) où le chat se trouve souvent. Cela permettra d’éliminer tout excès de poils morts ainsi que les éventuels parasites présents.

Brossage régulier : Brossez votre chat régulièrement pour éliminer tous les poils morts et réduire ainsi le risque d’infestation par des parasites externes comme la gale.

Alimentation saine : Une alimentation équilibrée et adaptée aux besoins spécifiques de votre chat renforcera son système immunitaire, réduisant ainsi le risque de développer des infections parasitaires.

Suivi vétérinaire régulier : Une visite périodique chez le vétérinaire permettra de détecter toute infestation précoce et de prendre les mesures nécessaires pour la traiter rapidement.

En adoptant ces mesures d’hygiène rigoureuses, vous pouvez minimiser les risques de récidive de la gale chez votre chat. Vous devez surveiller les symptômes afin d’éviter une propagation dans tout le foyer. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour maintenir un environnement sain et protéger la santé de votre cher compagnon félin.

ARTICLES LIÉS